Planter un arbre fruitier

arbre fruitier sherbrooke

Choisir de planter un arbre fruitier sur son terrain, c’est se rappeler ses souvenirs d’enfance, c’est vouloir créer des souvenirs à nos enfants et c’est vouloir manger local. Voici tout ce qu’il faut savoir pour récolter des fruits après la plantation de votre arbre fruitier.

À deux, c’est mieux

poirier

Avant de planter un arbre fruitier, pensez à quel type de variété vous souhaitez vous diriger. Pommier, cerisier, poirier, prunier? Si vous optez pour le pommier, nous recommandons d’acheter deux variétés. En effet pour créer des fruits, ces arbres ont besoins d’une pollinisation croisée, c’est-à-dire 2 pommiers de variétés différentes. Les pollinisateurs vont naviguer entre les deux arbres et permettre aux fruits de naître. C’est également le cas pour les pruniers où il faut deux variétés du même type ainsi que pour les poiriers. Pour les cerisiers, vous pouvez avoir une seule variété et l’arbre va produire des cerises durant la saison.

Planifier avant de planter

L’objectif ici n’est pas de planter un verger, mais de s’assurer que votre ou vos arbres fruitiers puissent se développer facilement. Tout d’abord, vérifiez l’ensoleillement où vous souhaitez effectuer la plantation. Les arbres fruitiers ont besoin du maximum d’ensoleillement possible.

Pendant votre planification, pensez à long terme, un arbre grossit. Si vous le placez trop près du terrain de votre voisin, c’est possible que ce dernier vous demande de couper les branches qui tombent chez lui. D’où l’importance de choisir avec soin l’emplacement de votre arbre.

5 clés du succès de la plantation

porte-greffe pommier
    • Préparez le trou dans lequel votre arbre sera planté. Creusez au moins deux fois la largeur du pot par 1 fois et demie la hauteur.
    • Ajoutez également de la mycorhize au fond du trou près des racines et un engrais enracineur. La mycorhize aide les racines à se développer pour trouver plus facilement de l’eau.
    • Assurez-vous que la terre dans le pot de l’arbre soit bien humide avant sa plantation. Enlevez l’arbre de son pot, dégagez légèrement ses racines et plantez-le bien droit, environ à 5 cm du collet (2 pouces) ou de son porte-greffe et fixez un tuteur.
    • Choisissez un terreau de plantation comprenant un tiers du sol extrait ou de la terre brune, un tiers de compost et un tiers de mousse de tourbe.
    • Après la plantation, arrosez l’arbre afin que l’eau pénètre bien le sol, sans créer une mare d’eau.
planter un arbre fruitier>

En mode protection

spirale de protection

Après avoir travaillé si dur pour planter notre arbre, il faut aussi le protéger afin de le garder en bonne santé le plus longtemps possible. En effet, les pommiers ont tendance à attirer un insecte piqueur. Pour pallier ce problème, installez simplement un piège collant pour les capturer.

Afin de prévenir la tavelure sur les arbres fruitiers, nous vous conseillons de traiter régulièrement avec un fongicide. Un document très intéressant provenant du Ministère de l’Agriculture et de l’agroalimentaire du Canada a été élaboré sur le sujet. Lors de l’achat, optez pour une variété résistante aux maladies. Nous avons justement une belle sélection dans notre centre de jardin.

À l’automne, ajoutez une spirale protectrice contre les rongeurs. En effet, ces derniers adorent manger l’écorce des arbres fruitiers. Au printemps, simplement retirez la spirale pour profiter de votre arbre.

Tailler l’arbre fruitier

taille arbre fruitier

La taille des arbres fruitiers se fait fin mars, lorsqu’ils sont encore en dormance. Respectez la forme naturelle de l’arbre et n’enlevez pas plus de 15 % du volume. Éliminez les branches faibles, les brisées, les gourmands et les drageons. À la fin de votre taille, n’oubliez pas de bien nettoyer votre sécateur pour éviter toute maladie fongicide.

Dîtes oui aux pollinisateurs

pollinisation

Les abeilles et les papillons sont essentiels lors de la floraison des arbres fruitiers. Sans ces derniers, les fruits sont impossibles à produire. Il est donc primordial de favoriser leurs venues dans votre jardin et de les laisser faire leur travail. Ils le font bénévolement pour notre plus grand plaisir. Si vous avez de jeunes enfants, des allergies ou tout simplement peur des abeilles, plantez votre arbre plus loin sur le terrain dans un endroit ensoleillé. Ainsi, les pollinisateurs ne vous gêneront pas dans votre quotidien.



Même s’il faut penser à beaucoup d’éléments avant de faire la plantation d’un arbre fruitier, le bonheur de récolter les fruits de son labeur est tout aussi important. Au besoin, nous offrons un service de plantation qui s’occupera de tout.

Sources

No comments yet.