Délicieuses camerises

camerises

Ressemblant à s’y méprendre à un bleuet difforme, les camerises ont définitivement tout pour plaire. Découvrez ses bienfaits nutritifs, ses origines, ses trucs de plantation et nos coups de cœur pour de délicieuses camerises chez soi.

Bienfaits nutritifs

camerises

Les camerises se distinguent par l’équilibre entre sucré et acidulé ainsi que par ses valeurs nutritives. La camerise contient 60 % plus d’antioxydants que la framboise et 20 % de plus le bleuet. Elle contient également de la vitamine C, facilitant les fonctions immunitaires et l’absorption du fer ainsi qu’une bonne dose de vitamine A, nécessaire à la croissance des os, des dents, la santé de la peau, des yeux et bien plus encore. Sa saveur est unique tournant autour du cassis, du bleuet et de la framboise.

Ses origines

Le camérisier est un arbuste de la famille des chèvrefeuilles. Originaire de la l’Asie, de la Russie principalement, du Japon et de la Chine, cet arbuste est arrivé au Québec en 2007. Ce plant n’a pas froid aux yeux, car il est capable de résister à des températures de -47oC, et ses fleurs peuvent tolérer jusqu’à -7oC sans affecter la production de fruits.

Trucs de plantation

Les camérisiers sont des arbustes autostériles. C’est-à-dire qu’il faut un autre cultivar afin d’assurer leur fécondation, sinon il n’y aura pas de fruit. Cet arbuste est peu sujet aux maladies et aux infections d’insectes, le rendant encore plus intéressant. Par contre, les oiseaux raffolent de ce délicieux fruit. Il est donc nécessaire de bien le protéger. Pour la récolte, il suffit de mettre un filet ou un bac au pied du plant et de le secouer afin que les fruits tombent. Si les fruits ne tombent pas, c’est qu’ils ne sont pas encore à maturité. Les fruits apparaissent tôt dans la saison et sont souvent les premiers à être récoltés. Plantez les plants plein soleil, dans un sol bien drainé pour un maximum de récolte. À maturité, les camérisiers atteignent entre 1,5 m à 2 m selon le cultivar.

Variétés coups de cœur

chevrefeuille comestible camerise

  • Berry Blue : cet arbuste est vigoureux et productif. Il est également un très bon pollinisateur pour les autres camérisiers en plus de faire d’excellentes confitures.
  • Blue Belle : ce cultivar offre des fruits acidulé et aigre-doux. Il est idéal pour la confiture et fait un bon pollinisateur pour les HoneyBee et Berry Blue.
  • Borealis : reconnu pour son goût sucré doux, il fait de très bonnes tartes. Il a besoin d’un ami pollinisateur, comme le Berry Blue ou Honeybee) pour produire les fruits.
  • HoneyBee : cet arbuste est idéal, car il peut polliniser tous les autres cultivars. Il produit des fruits plus petits et un peu moins sucrés.
  • Tundra : gros fruit au goût sucré, légèrement piquant et fondant en bouche, ce cultivar est un plant de choix. Accompagnez-le d’un pollinisateur comme le Berry Blue ou le Honeybee, pour une bonne récolte.
  • Yezberry Solo : le camérisier Yezberry Solo est tout nouveau et a été créé au Japon. Faciles à cultiver, ses petits fruits sont sucrés et se cuisinent très bien. De plus, il n’a pas besoin d’un autre pollinisateur, quoique la présence d’une autre variété augmente sa production.

Bref, le camérisier est un arbuste de choix pour la culture de ses délicieux fruits et de ses nombreux bienfaits nutritifs.

No comments yet.