Démarrer un potager

démarrer un potager

De plus en plus, nous prenons conscience des bienfaits d’une bonne alimentation. Pour avoir un certain contrôle sur la qualité de nos légumes et petits fruits : quoi de mieux que de les faire pousser soi-même? Découvrez nos trucs et astuces pour réussir votre potager!

ESTIMEZ VOS BESOINS

Combien de personnes profiteront du potager? Quelles sortes de légumes aimez-vous le plus? Ces réponses permettront d’évaluer la superficie à utiliser. Aussi, vous devez tenir compte de l’espace dont vous disposez. Faire un plan le plus tôt possible peut beaucoup vous aider. Une autre chose importante, je dirais même très importante: c’est le temps dont vous disposez pour assurer l’entretien de votre potager. Il faut assurer l’arrosage, le désherbage et l’apport d’engrais à quelques reprises durant la saison. Calculez environ 2 heures par semaine pour un petit potager. N’oubliez pas qu’un petit potager bien entretenu est plus gratifiant qu’un gros potager dont on a perdu le contrôle!

CHOISISSEZ L’EMPLACEMENT

L’emplacement du potager est à considérer aussi. Il devra recevoir au moins 6 à 8 heures d’ensoleillement pour assurer une bonne croissance de vos légumes favoris. La meilleure orientation est sud, sud-ouest. Évitez l’orientation nord et les vents dominants. Vous devez aussi vous assurer d’avoir un point d’eau à proximité, soit le système d’eau de la maison ou système de récupération de l’eau de pluie (Ex. : Éconeau) ou tout simplement un baril pour recueillir l’eau de pluie des gouttières de la maison, une solution simple, abordable et accessible à tous.

DÉTERMINEZ LE CHOIX DE CULTURE

démarrer son potager

Vous devrez aussi choisir si vous allez cultiver votre potager directement en terre ou encore dans les pots en géotextile, mieux connus sous le nom Smart Pot. Les Smarts Pot sont idéaux pour le potager urbain. Il existe plusieurs grandeurs variées vous permettant d’adapter plus facilement votre potager à votre espace. Il suffit d’utiliser un pot avec suffisamment de volume de terre pour la variété de plantes choisi et l’installer sur le balcon, le toit plat ou directement sur le sol. De plus, les SMART POT favorisent un meilleur système racinaire grâce à l’aération du textile. Il se fait aussi un potager prêt à déplier et remplir, que vous pouvez déposer sur le sol ou un toit (attention au poids). Pour connaître les différentes grandeurs disponibles, consultez la fiche ici.
Vous pouvez également créer un coin potager sur votre terrain. Qu’il soit carré, rectangle, le plus important est sa qualité de terre et son ensoleillement. N’oubliez pas d’apporter les apports nécessaires au sol.

PRÉPAREZ LA TERRE

Bien ameublir le sol, soit manuellement avec une fourche ou une pelle ronde, ou si la surface est plus grande, on peut utiliser un rotoculteur. Ne pas aller trop en profondeur pour ne pas inverser la flore microbienne déjà présente dans le sol. Ensuite, ajouter les amendements calcaires tels que la chaux dolomitique qui offre, en plus de neutraliser le pH, un apport en magnésium et de la cendre de bois franc qui peut aussi faire l’affaire. La quantité dépend du pH initial de votre terre et de la surface à couvrir. Faites faire une analyse de sol pour connaître les besoins et les apports à apporter. L’amendement organique est aussi très important. On parle ici du fumier ou du compost et des engrais verts tel le fumier de poule en granule. Évitez les engrais chimiques très forts. Il vaut mieux mettre plus souvent de l’engrais moins fort ce qui sera plus bénéfique pour vos légumes. N’oubliez pas que tous les légumes n’ont pas les mêmes besoins en nutriments et qu’ils ne doivent pas tous être plantés en même temps. Certains doivent être parti en semis très tôt et d’autres peuvent être semés en pleine terre.



Passez au Centre Jardin! C’est avec plaisir que nous vous conseillerons, tout en tenant compte de vos besoins, et nous vous fournirons les recommandations supplémentaires avoir pour un potager en harmonie avec la nature.

No comments yet.