Des fines herbes en hiver?

fines herbes

Eh oui, il est possible d’avoir des herbes fraîches à l’année! Il s’agit d’y apporter quelques soins et le tour est joué. Voici quelques fines herbes communes dont la culture intérieure peut s’appliquer : basilic, cerfeuil, ciboulette, estragon français, laurier-sauce, marjolaine, menthe, origan, persil, romarin, sauge, thym et sarriette.

Étapes à suivre

  • L’idéal est d’utiliser un pot de terre cuite d’environ 15 centimètres de diamètre et d’y ajouter du gravier au fond et/ou dans la soucoupe.
  • Le sol doit être léger, bien drainé, légèrement acide et moyennement fertile. Il devra toutefois être renouvelé chaque année. On ne doit pas utiliser de la terre noire ou de la terre à jardin. Le mieux est d’avoir 1/3 de sable, 1/3 de compost et 1/3 de mélange de perlite, de vermiculite et de tourbe. De l’os moulu et du sang séché peuvent être rajoutés au choix.
  • La température doit être constante avec des 18-20 degrés Celsius le jour et des 12-13 degrés Celsius la nuit. L’atmosphère doit préférablement être humide (à l’exception du basilic) et il faut tenter d’éviter les courants d’air.
  • Il est préférable d’offrir aux fines herbes de 8 à 10 heures de luminosité par jour avec 50 % de soleil direct. Donc, une fenêtre au sud, à l’ouest ou au sud-est est l’endroit idéal où poser vos fines herbes. Si aucun emplacement ne respecte ces conditions, on peut avoir recours à un système d’appoint (néons). Il n’y a que la ciboulette, le laurier-sauce, la menthe et le persil qui peuvent tolérer un endroit mi-ombragé.
  • En ce qui a trait à l’arrosage, le mieux est d’utiliser une eau tiède lorsque le dessus de la terre a séché, sauf pour le romarin, dont la terre doit être maintenue humide. Le laurier-sauce, le thym et l’origan peuvent tout de même tolérer jusqu’à 2 centimètres de sécheresse au sol.
  • On peut donner à nos fines herbes un apport en engrais biologiques tous les 2 à 3 semaines. De l’émulsion de poissons et des algues marines feront très bien le travail.

Importants à retenir

fines herbes

Le laurier-sauce et le romarin sont les seules fines herbes dont on peut garder le même plant pendant des années. Le basilic, le persil et le cerfeuil devront, pour leur part, être repartis en nouveaux plants ou en semis l’année suivante. Pour les autres fines herbes, il faudra procéder à la division où des plants entiers devront être récupérés. N’oubliez pas qu’une période de repos sera nécessaire étant donné qu’ils sont des vivaces.




En conclusion, pour un meilleur résultat, espacez vos fines herbes et tournez les de temps à autre afin d’assurer l’uniformité des plants. Pour ce qui est de l’humidité, plus rare en hiver (chauffages d’appoint), on peut déposer les herbes dans un plat de gravier avec de l’eau et/ou installer un humidificateur… ce qui, de surcroît, ne sera pas seulement bénéfique pour vos plantes!

No comments yet.