Les rosiers : une grande famille à découvrir

rosiers

Les rosiers, cultivés depuis la nuit des temps, ont grandement évolué. En effet, des passionnés de sa culture ont eu recours à l’hybridation afin d’améliorer certaines caractéristiques. En effet, de nouveaux hybrides offrent une diversité de couleurs et les parfums, ainsi qu’une plus grande résistance aux maladies et aux insectes. Tout ça pour notre grand bonheur! Cette famille est aujourd’hui bien grande, et comment faire pour s’y retrouver et choisir le bon rosier pour nos besoins? Voilà le but de cette petite chronique qui saura vous éclairer.

Les rosiers rustiques

Rosier_rusique

Les rosiers rustiques sont les plus résistants à nos hivers et ils ne demandent pas de protection hivernale. Ils fleurissent durant la saison estivale et plus abondamment en période plus fraîche jusqu’en automne. Fleurs simples ou doubles, en petites grappes jusqu’au parfum doux à fort. Le feuillage des rosiers rustiques est plutôt diversifié tout dépendamment du cultivar. Nervuré et mat pour le Rugosa, lustré et lisse pour le Bonica ou petit et lisse pour l’Églanteria etc. De ses ronces diversifiées, un rosier sans épines ne serait pas un rosier!

Entretien et plantation

Concernant leur entretien et la plantation, ils doivent être plantés en plein soleil de préférence, mais peuvent tolérer une ombre partielle. Le sol doit être léger, riche, avec un bon drainage tout en étant neutre à légèrement acide. Lors de la plantation, il est important d’y ajouter de la mycorhize ainsi qu’un engrais d’enracinement.
Au sujet de l’arrosage, les rosiers sont reconnus pour être capricieux. Sensibles à un manque et un surplus d’eau, il faut également porter une attention particulière afin d’éviter de mouiller le feuillage. En effet, trop d’eau sur le feuillage peut causer le développement de problèmes fongiques tel que l’apparition de la tache noire et de mildiou.

Nos suggestions

Rosiers

Vous retrouverez les rosiers rustiques sous plusieurs aspects. Des remontants, des grimpants, des buissonnants, des rampants, d’autres plus résistant aux maladies.

  • Explorateur;
  • Grimpant Explorer;
  • Parkland;
  • Pavement;
  • Arbustes;
  • Églanteria;
  • De Paysage;
  • Rugosa;
  • Bonica;
  • Morden;
  • Flower Carpet (rampant)(rustique sous un couvert de neige).

Hybrides de thé

Il y a aussi les hybrides de thé, aux couleurs parfois spectaculaires et au parfum sublimes. Leurs feuillages sont lustrés, lissent et plus larges que le rosier rustique. Ses aiguilles sont plus grosses se terminant par un crochet et moins nombreuses sur les tiges, mais non moins piquantes! L’hybride de thé se démarque à sa grosse rose unique sur chaque tige. Elle ressemble d’ailleurs à la rose romantique de notre fleuriste, Fleuri Moi. N’oubliez de le protéger pour l’hiver.

Rosiers non rustiques

Le Floribunda et les rosiers appelés anciens sont à fleurs groupées au bout des tiges. Ils demandent un peu plus de soins que le rosier rustique. Moins résistants au gel, ils requièrent une protection hivernale. Ses conditions de plantation sont les mêmes que le rustique, quoiqu’un léger ajout de sable au terreau de plantation est une bonne option afin d’aider au drainage. Ils demandent également une attention particulière concernant l’arrosage et la fertilisation. Dans des conditions de sécheresse, on peut voir l’apparition d’un problème fongique appelé l’oïdium. Il se caractérise par de la tache foliaire blanche et duveteuse.

Malgré tout, les rosiers sont un ravissement pour les yeux et un bonheur au cœur pour leur odeur. Venez vous promener dans la section des rosiers et humer leur parfum enivrant! Vous y trouverez un coup de cœur assurément!

No comments yet.