Planifier une plate-bande

planifier_plate_bande

À ce temps de l’année, plusieurs d’entre nous sentent l’appel du petit jardinier intérieur, celui qui nous pousse à acheter plein de semences et de plantes vertes, rêvant de débuter mille projets de jardinage! Bonne nouvelle, mars est le moment idéal pour planifier une nouvelle-plate bande! À défaut d’avoir les mains dans la terre, vous aurez la tête pleine de fleurs et serez fin prêt à débuter votre projet lorsque le printemps arrivera enfin.

Le choix de l’emplacement

Le choix de l’emplacement est déterminé selon sa vocation: habiller une façade, créer de l’intimité, cacher une zone moins esthétique, créer un coin d’ombre, etc. Pour se faciliter la vie, mieux vaut choisir un emplacement où le sol se draine facilement, à l’abri des grands vents et idéalement loin des espaces où la neige de la rue est déposée en hiver. Le sel déglaçant est particulièrement néfaste pour les végétaux. (Si vous n’avez pas le choix, sachez qu’il existe des végétaux plus tolérants au sel, voir cet article du jardinier paresseux. )

httpswww.timespacedesign.co_800

Type de sol et ensoleillement

Avant de débuter une plate-bande, il est impératif de connaître son type de sol. Est-il argileux, loameux ou sablonneux? Il peut être pertinent de connaître son pH afin de rééquilibrer le tout au besoin, grâce à une analyse de sol. Dans un contexte de planification sans avoir accès à cette information pour le moment, considérez que le pH est neutre. Connaître l’ensoleillement est également une priorité. Tracez la forme de votre plate-bande en prenant le plus de place possible sur votre feuille, puis délimitez au besoin les différentes zones d’ensoleillement: plein soleil (6-8 heures). mi-ombre (4-6 heures) ou ombragé (moins de 4 heures).

Choix de la thématique

Que voulez-vous? Une thématique japonaise? Un jardin de nuit ou des floraisons parfumées? Un jardin à l’anglaise ou contemporain? Questionnez-vous, faites des recherches d’images, identifiez vos plantes coup de cœur…

Couleurs

plate_bande_mauve Le choix des couleurs est déterminé d’abord selon vos goûts et priorités. Considérez les teintes des bâtiments à proximité, les couleurs des végétaux existants, l’ambiance ou le thème recherché. En aménagement paysager, on recommande de s’en tenir à quelques couleurs seulement. Choisissez 3 couleurs (sans considérer le vert), quelles soient complémentaires pour un effet « punché », ou voisines pour un effet plus homogène. Évitons l’arc-en-ciel ou « l’effet courtepointe »: chaotique, manque de ligne directrice, où on ne sait plus trop où regarder. Sélectionnez des végétaux offrant différentes périodes de floraison. Des bulbes printaniers combinés à des chrysanthèmes, des rudbeckies et des asters d’automne, par exemple. Ainsi votre plate-bande sera fleurie de mai jusqu’aux premiers gels d’automne.

Du plus grand au plus petit

Une autre règle en aménagement paysager est de positionner les végétaux du plus grand au plus petit (relativement!) c’est à dire dans cet ordre: arbre, arbustes, vivaces, annuelles, bulbes. Sur votre croquis, dessinez des cercles représentant la dimension à maturité de chaque végétaux. De façon générale, on place les plus grands derrière et les plus petits devant. On s’en tient à quelques variétés seulement, regroupées en sous-groupe et en quinconce, pour un meilleur effet. Encore une fois, on évite « l’effet courtepointe ». On profite de l’espace vide entre les jeunes vivaces pour y placer des annuelles et des bulbes. Si vous aimez l’idée, pourquoi pas y intégrer quelques plantes potagères ou des fines herbes?

Voilà, votre plan de plate-bande est fin prêt! Attendez que le sol soit complètement dégelé avant de commencer à y travailler, afin d’éviter la compaction. Vous avez des questions concernant votre choix de plantes ou les dispositions? Passez voir nos horticulteurs avec votre croquis et il nous fera plaisir de vous conseiller.

No comments yet.