Récolte hâtive pour jardiniers pressés!

récolte

Lorsque les crocus se pointent et que la neige s’estompe à vue d’œil, plusieurs jardiniers se trémoussent d’envie de démarrer enfin leur potager. Est-ce trop tôt? Oui et non! Voici tout ce qu’il faut savoir pour démarrer votre récolte hâtive!

Climat chaud ou climat froid

récolte hâtive

Il existe deux catégories de légumes, les légumes de climat chaud (tomates, haricots, concombres, courges, melons, aubergines, poivrons, etc.) qui ne supportent pas le gel. Ces légumes doivent être semés ou transplantés au potager lorsque le sol atteint un minimum de 12 °C. En Estrie, on atteint ces températures au courant du mois de juin.

Les légumes de climat frais (betteraves, carottes, oignons, laitues, épinard, persil, pois, chou-rave, radis, etc.) quant à eux, germent à des températures plus basses, autour de 7 °C. Pour les jardiniers pressés, il existe quelques astuces pour vous permettre de démarrer vos légumes de climat frais encore plus tôt!

La couche froide

La couche froide (ou châssis froid) est constituée généralement d’une boîte de bois sans fond, possédant un couvercle de plastique ou de verre. Elle est déposée à même le sol. La couche froide agit comme une serre, en utilisant l’énergie du soleil pour réchauffer l’air et le sol, tout en protégeant les plantes des intempéries. Les semis peuvent être démarrés à l’intérieur jusqu’à 6 semaines plus tôt puis transplantés dans la couche froide lorsque le sol est bien réchauffé et drainé.

Pour un semis direct, assurez-vous que la couche ait été déposée au bon endroit au moins 2 semaines avant le semis, pour donner le temps au sol de se réchauffer. En zone 4, il est possible d’y faire nos premiers semis en début avril! Une fois les semis au stade de plantules, ouvrir de temps à autre le couvercle pour offrir une ventilation suffisante. Surveiller l’arrosage, lorsque les semis sont jeunes le sol doit rester humide en tout temps.

La couverture flottante

La couverture flottante est faite de polymère non tissé, elle est donc perméable à l’eau et à l’air et laisse passer la lumière. Elle agit comme protection contre les insectes, le froid et le gel, tout en évitant la déshydratation de la culture. Comme la couverture n’est pas conçue pour capter la chaleur du soleil, le sol doit être praticable avant d’utiliser cette technique, c’est-à-dire réchauffé et bien drainé. On installe la couverture directement sur le sol de culture, en enterrant deux côtés. Pour des cultures fragiles et les cultures formant un haut couvert végétal, des arceaux en PVC peuvent être installés.

Les minis serres hivernales (de l’anglais Winter Sowing)

Méthode fort sympathique et écologique, les semis poussent à l’extérieur dans des contenants de plastique récupérés servant de miniserres. Les contenants, à l’extérieur depuis l’hiver, permettent aux semences de germer naturellement au printemps.

les avantages de cette technique

  • Les plantules cultivées ne requièrent pas de période d’acclimatation avant d’être transplantées au jardin, car elles sont déjà adaptées aux conditions extérieures.
  • Elles sont écologiques, ne requiert pas de système d’éclairage ou de chauffage artificiels et ils proviennent de contenants récupérés qui sont réutilisables d’année en année.
  • Les plantes se développent plus rapidement que les semis directs, ce qui permet de prendre plusieurs semaines d’avance au potager.
  • Elles libèrent de la place à l’intérieur sous les lampes de semis permettant une production plus vaste et à très faible coût.
  • Certaines semences ont besoin d’un traitement au froid avant de germer. Cette vernalisation se fait naturellement avec cette méthode, grâce à mère Nature!
Voici un petit guide (en anglais) sur la fabrication de ces serres, cliquez ici.
* Au Québec, il est encore possible de démarrer ces minis serres en avril et même en mai.

Astuces supplémentaires pour une récolte hâtive

  • Cultiver des légumes de climat frais (cycle court) de variété hâtive. Habituellement mentionnées sur le sachet de semences, les variétés hâtives atteignent la maturité plus tôt que les autres légumes du même genre.
  • Installez votre méthode de protection (couche froide, couverture flottante, contenants récupérés) au soleil et à l’abri du vent.
  • Deux semaines avant les semis extérieurs, couvrez le sol d’une surface noire comme du paillis noir, un sac à ordure ou encore une mince couche de terre noire. Cela contribuera à réchauffer le sol plus rapidement!

Prolonger votre potager à l’automne

Notez qu’avec quelques-unes de ces méthodes il est également possible de prolonger la saison de culture à l’automne. En effet, les légumes à cycle court peuvent être cultivés sous une couche froide ou une couverture flottante tard en fin de saison et même durant l’hiver.

Grâce à ces techniques et quelle que soit votre méthode préférée, vous pouvez dès maintenant démarrer votre potager. À condition bien sûr d’être en mesure de retirer toute la neige accumulée sur votre espace de culture… Sur ce, à vos pelles! Quel bonheur!

No comments yet.