Trucs pour maximiser ses récoltes

maximiser ses récoltes

Le mois d’août! C’est à ce moment que nos récoltes sont à leur meilleur! Profusion de tomates et concombres, abondance de haricots et nombreuses laitues garnissent nos assiettes. Parfois même en trop grande quantité. Découvrez nos trucs et astuces pour maximiser ses récoltes pour en profiter à l’année.

Semer par intervalles

récoltes

Pour éviter le gaspillage, certaines sortes de légumes peuvent être semées avec une semaine d’intervalle. Par exemple, les haricots produisent sur une courte période, donc si vous voulez allonger la période de récolte, semez une partie au printemps et répétez quelques semaines plus tard. Bien sur, il est trop tard en fin de saison pour appliquer cette méthode. Vous pouvez toujours en profiter pour prendre des notes sur ce qui a fonctionné et ce qui doit être amélioré pour l’an prochain.

Semer plus tard

Faire des semis plus tard en saison peut aussi être avantageux pour récolter jusqu’à la fin septembre. Privilégier les légumes qui sont rapides et qui apprécient les températures plus fraîches. Ainsi en semant à la fin juillet ou début août des radis, épinards, laitues et haricots, la saison des récoltes sera prolongée.

Penser conserve

faire ses conserves

Faire ses conserves permet de profiter de ses récoltes durant la saison froide. Il existe deux méthodes soit la stérilisation à l’eau bouillante et la stérilisation à l’auto-clave. En respectant quelques règles de base, la stérilisation à l’eau bouillante peut s’avérer relativement facile et surtout très économique. Nous vous recommandons le guide Bernardin pour des méthodes sécuritaires ainsi que des recettes simples à réaliser. Et pourquoi ne pas se mettre à plusieurs et mélanger les récoltes. La tâche paraît ainsi moins grande et il est plus agréable de cuisiner en groupe!

La congélation

congeler ses légumes

La congélation est aussi une très bonne méthode de conservation des récoltes. Plusieurs légumes peuvent être congelés, des choux-fleurs au brocoli en passant par les carottes. Ils peuvent être utilisés durant l’hiver dans un potage, c’est facile et réconfortant! Il suffit de blanchir les légumes avant de les placer dans le congélateur dans un contenant hermétique.
Préparez vos pestos avec vos herbes préférées et faites les congeler dans un moule à glaçons que placerez par la suite dans un sac de congélation. Ainsi vous pourrez en utilisez facilement quand vous en aurez besoin!
Les petits fruits comme les fraises, framboises, mûres et bleuets congelés s’utilisent très bien dans les smoothies, les muffins ou pour ajouter un coulis à notre gâteau préféré.

Fruits et légumes déshydratés

déshydratation des fruits et légumes

Il est aussi possible de déshydrater nos fruits et légumes. La durée de vie d’un aliment déshydraté est relativement longue. Les pommes séchées par exemple font une délicieuse collation! Et que dire des tomates séchées? Les herbes aussi peuvent être séchées, profitez-en pour en faire un délicieux sel aux herbes. L’utilisation d’un déshydrateur est conseillée mais on peut utiliser le four en faisant attention à la température et la méthode.





En maximisant vos récoltes, manger local sera encore plus facile. Et en cuisinant vous-même, vous évitez l’ajout d’ingrédients douteux que l’on retrouve habituellement dans les produits transformés. De plus, en invitant famille et amis à mettre la main à la pâte, c’est une occasion d’échanger des recettes et de faire de belles découvertes.

No comments yet.